Inviter un débutant à danser

Dans le monde de la danse sociale, plusieurs sujets font régulièrement polémique. Pour l’un d’entre eux, il s’agit de danser avec un(e) débutant(e). L’apprentissage de la danse est un très long chemin. Afin de pouvoir mesurer quel est son niveau de pratique, on se réfère aux 4 étapes de l’évolution du danseur : débutant, intermédiaire, confirmé, master. En fonction du niveau de celui-ci, il aura l’occasion de danser avec un danseur de niveau plus faible, ou plus élevé. Quelles sont alors les motivations de chacun ?

Les motivations qui nous poussent à danser avec une personne de niveau plus élevé :

En tant que danseurs débutants, on a acquis les bases de la danse. On dispose d’une panoplie de passes limitée. La danse reste donc simple. Alors que lorsqu’on a un niveau technique élevé, la danse est agréable à danser, et jolie à regarder.

En dansant avec une personne qui a un niveau plus élevé, on peut donc profiter du bon niveau technique de son ou sa partenaire. Lorsqu’on est un garçon, on peut essayer de réaliser des passes plus compliquées. Lorsqu’on est une fille, on pourra apprendre à les suivre.

Danser avec un ou une partenaire d’un meilleur niveau, c’est donc pouvoir apprendre, progresser et vivre une danse mieux structurée.


Les motivations qui nous poussent à danser avec un débutant :

Dans cette situation, les motivations ne seront pas liées à la technique de danse. Plus la différence de niveau est grande et plus il est difficile de réaliser une passe complexe.

  • Cependant, la danse n’est pas que technique. La danse est surtout un moment de partage. Si on aime danser, qu’on est heureux et que ca se ressent, la danse peut être très agréable, tout en restant simple.

  • On se rappelle que nous avons tous été débutants. On peut donc vouloir danser avec un débutant afin de l’aider dans sa progression et son apprentissage de la danse.

Alors pourquoi refuser une danse lorsqu’on est un(e) danseur(se) confirmé(e) ?

Bien entendu, la réponse réside bien souvent dans la différence de niveau. Pour un danseur confirmé, s’il veut vivre une danse riche, il évitera de danser avec un danseur débutant. Mais il y a également d’autres raisons pour éviter la danse :

  • Un danseur qui bacle son apprentissage est un danseur qui peut avoir de mauvaises bases, un mauvais sens du rythme. La danse est alors extrêmement désagréable à danser.

  • Un danseur qui bacle son apprentissage est un danseur qui essaie de pratiquer des passes complexes mais mal apprises (puisqu’il n’a pas le niveau requis pour les apprendre). Il risquera alors de blesser sa partenaire.

Pour pouvoir se diriger vers la piste de danse et échanger un moment avec un partenaire, il est nécessaire de bien connaitre les bases de chacune des danses. On en revient encore au bon apprentissage du niveau débutant. Ensuite, lors des soirées, il est possible de progresser en invitant quelqu’un d’un niveau légèrement supérieur. Mais il est totalement illusoire de penser progresser en invitant quelqu’un d’un niveau très supérieur. La différence de niveaux est alors trop forte pour que la danse soit bénéfique. Soyez donc heureux de danser, il s’agit de là du meilleur remède pour bien vivre une danse !