Qu'est ce qu'un bon danseur ?

En soirée, on entend souvent les copines dire « invite-le à danser, tu verras, c’est un bon danseur ! ». Mais qu’entendent-elles par ces mots ? Sur quels critères d’évaluation se basent-elles ? Un bon danseur pour Emilie sera-t-il un bon danseur pour Sophie ? On tente d’élucider ces interrogations du quotidien.

Qu’est-ce qu’un bon danseur : Les avis divergent !

La réponse à cette question se veut, par défaut, subjective. Il ne s’agit pas de savoir si 9 + 2 = 11 …

Un bon guidage, une bonne musicalité, des passes variées et une bonne énergie sont les 4 critères sur lesquels les danseuses sembleraient se référer. Mais, une fois de plus, tout est relatif : Emilie associe un bon guidage à un guidage ferme alors que Sophie apprécie qu’on lui suggère les passes en douceur.

Nous sommes tous singuliers. Nous avons donc des sensibilités et critères d’évaluation distincts.

Faisons une comparaison avec la vie courante ! N’avez-vous jamais prononcé la phrase suivante : « Il est beau mais ce n’est pas mon style ». Et bien il n’est pas rare d’entendre dans le jargon de la danse de couple : « il danse bien, mais il n’y a pas LE truc ».

Un vrai bon danseur : tout le monde aime danser avec !

Nuançons tout de même nos propos. Il est rare d’entendre des filles se plaindre d’une danse avec Daniel Sanchez (multiple champion du monde en Bachata). Tout comme il est rare de voir des garçons critiquer la posture d’Anita Santos Rubin (multiple championne de Salsa on2).

Vous l’aurez compris, un bon danseur a tout de même des caractéristiques universelles : un sens rythmique très aigu, de la technique, de la précision, une puissance, une grâce, une légèreté, un sourire, de l’émotion… C’est bien la raison pour laquelle les amateurs sont prêts à faire la queue pour partager un bout de danse avec leur icône préférée !

Un bon danseur, c’est aussi et surtout celui qui ne donne pas l’impression de réciter. Aussi parfaite soit-elle, la récitation reste un exercice froid, sans profondeur. Le bon danseur s’imprègne de la poésie et lui confère des accents, des virgules, des respirations, voire ses propres vers ! C’est exactement ce qu’apprécient les filles lorsqu’elles partagent une danse avec un artiste en festival. Le danseur mondialement titré ne se contente pas de danser sur les temps. Il raconte une histoire et propose à sa partenaire d’en être l’héroïne. Il sublime sa danseuse par son guidage.